Un oubli servant d’étoile (2000)

pour violon, contrebasse et piano (10′)
Commande du trio Sonata Concert
Création le 27/3/01 à Paris par Françoise Perrin, Pierre Feyler et Thierry Stiegler

Éditions Jobert

CD CIGARTCD0201 Trio Sonata Concert

Partant d’un vers de René Char (extrait de l’Eloquence d’Orion), la partition aux couleurs fortement dissociées se présente sous le double sceau des notes La et Si bémol (entendues dès le début) : sortes d’attracteurs étranges (provocateurs ou discrets, ornementaux ou tensio – actifs) qui modèlent les divers moments lyriques de l’œuvre. « Tout au long de la pièce, ces deux hauteurs vont apparaître comme des points de repère que l’on oublie, retrouve ou garde en mémoire et qui traversent les différentes plastiques sonores rencontrées » remarque le compositeur.

Pierre-Albert Castanet

 

 

Fermer le menu