Stances, hommage à Henri Dutilleux (2015)

pour violoncelle et piano (14’)
Création Mondiale le 07/02/16 à New York par Dan Barrett et Jed Distler
Création française le 2/10/16 à Saint-Quentin (02) par Jacques Bernaert et Arézou Fougeras
Autres exécutions par Isabelle Veyrier et Brigitte Trannoy-Petitgirard et par Jean de Spengler et Jeffrey Nau

Editions Musicales Rubin

Dominique Lemaître explique volontiers qu’il a eu la chance de connaître le célèbre compositeur français Henri Dutilleux (1916-2013) et de recevoir de sa part encouragements et compliments. C’est donc tout naturellement qu’il a voulu rendre hommage à ce grand créateur en cette année 2016, centenaire de sa naissance.

La partition, qui se développe sur quatorze minutes environ, est constituée de seize sections enchaînées construites sur trois tempi et trois réservoirs de hauteurs, élaborés sur le même modèle, qui régulièrement alternent. Il en résulte une forme générale qui rappelle effectivement la structure poétique des stances : une méditation personnelle sur un schéma identique qui s’observe dans toute l’œuvre.

Cette composition est également dédiée au violoncelliste new-yorkais Dan Barrett rencontré pendant l’été 2015 au festival de Lucca (Italie). Une opportunité pour Dominique Lemaître d’écrire un duo pour violoncelle et piano, une combinaison instrumentale qui ne figurait pas encore dans son catalogue bien qu’il ait déjà composé un grand nombre d’œuvres pour le violoncelle : Altius pour violoncelle et seize instruments, Circé pour soprano et huit violoncelles, Horizons réflexes pour violoncelle et orchestre, Huit à l’infini pour octuor de violoncelles et orchestre et plusieurs pièces de musique de chambre.

Fermer le menu