Séléné, hommage à Maurice Ohana (2014)

pour deux guitares (8’)
Création le 22/4/15 à Petit-Quevilly par André et Monique Sirois

Éditions Musicales Rubin

Lorsque j’étais étudiant j’ai eu la chance de rencontrer Maurice Ohana à plusieurs reprises et de suivre ses conférences ou master classes.

Maurice Ohana était bien sûr un grand compositeur mais aussi un homme libre, indépendant et un humaniste grand connaisseur des mythes des civilisations méditerranéennes. Ce que l’on retrouve notamment dans un grand nombre de ses titres commençant par la lettre “S” (Silenciaire, Sybille, Satyres, Syllabaire pour Phèdre, Sacral d’Ilx, Signes …)

De plus, alors que certains compositeurs se méfient parfois de la guitare, il a été pour cet instrument l’un des auteurs majeurs de la deuxième moitié du XXème siècle.

Ce sont ces différentes idées qui sont évoquées dans le titre et les sources d’inspiration du duo pour guitares intitulé Séléné, hommage à Maurice Ohana.

Dans la mythologie grecque Séléné est la déesse de la lune ; elle est souvent décrite comme une belle femme au visage d’une blancheur étincelante, vêtue de longues robes fluides et portant une lune en croissant retournée sur sa tête. Elle luit d’une façon argentée pendant qu’elle voyage à travers les cieux, tout en éclairant la terre de sa douce lumière.

Elle est la fille du titan Hypérion et la sœur d’Eos (l’aurore)… deux personnages mythologiques qui m’ont respectivement inspiré une œuvre de nature concertante pour cor et orchestre en 1997 et une pièce pour onze instruments en 1998.

D.L.

 

 

Fermer le menu