Ophoïs (1999)

pour marimba et guitare (8′)
A Jean Geoffroy et Thierry Mercier
Création le 23/11/99 à Perpignan dans le cadre du Festival « Aujourd’hui Musiques » par Jean Geoffroy et Thierry Mercier.

Éditions Jobert

CD CIGARTCD0201 Jean Geoffroy et Thierry Mercier

Dédiée à Jean Geoffroy et Thierry Mercier, la pièce est écrite pour deux instruments polyphoniques : le marimba et la guitare. Le titre fait référence à l’Égypte puisque Ophoïs représente dans l’Antiquité la figure de l’éclaireur, « celui qui ouvre les chemins ». Souvent assimilé à Anubis, il marche à l’avant des processions afin de chasser les mauvais esprits et les éléments hostiles. Alternant les séquences « pulsées » et les phases organisées dans une temporalité « lisse » (pour prendre une terminologie boulezienne), ce duo insolite prend l’aspect d’un rituel dans lequel les modes de jeu employés (trémolos, harmoniques, scordatura, jeu d’archet sur la guitare…) contribuent au sentiment d’inquiétante étrangeté prônée par Freud, en son temps.

Dans un article paru dans Percussions n°15 paru en juin 2004, Nathalie Dumesnil rappelle que Ophoïs apparaît « comme un rituel pour marimba et guitare dans lequel alternent des épisodes pulsés et plus méditatifs : équilibre délicat entre un marimba disert (multipliant les rebonds ou les trémolos, les phrases éloquentes ou les glissandos) et une guitare étrange (scordatura, harmoniques) qui évoque la tânpura indienne (avec un accord tenu à l’archet pendant la dernière section) ».

Pierre-Albert Castanet

 

Fermer le menu