Miroirs de l’attente (1996)

pour quatuor de flûtes (10′)
Création le 16/02/97 à Toulouse par le quatuor Syrinx
Nombreuses exécutions par le quatuor Campsis

Éditions Max Eschig/ Universal Music Publishing

CD IMD 007, Quatuor Syrinx
CD PN0214, Ensemble Campsis

Le flûtiste peut lire en exergue sur la partition ces mots de Dominique Preschez : « Les miroirs de l’attente ont découpé la direction du souffle » (Le pavillon solaire). Dans ce contexte onirique, motifs ascendants « accaparateurs » d’énergie et plages d’accords – joués comme sur un orgue – caractérisent cette pièce en quatuor.

Dans son article paru dans Traversières magazine – juin 2003, Jean-Philippe Grometto met en perspective les tenants de la poésie de Preschez et se demande : « Quoi d’autre que des sons de flûte pouvait répondre à ces fulgurants miroirs … Mais, déjà, que de musique dans ces mots. L’écriture requiert une grande précision rythmique. On y trouve des relais, tuilages, rencontres et superpositions (de septolets, sextolets, quintolets …) extrêmement rigoureux (…). Cette pièce peut être confiée à un quatuor d’élèves du troisième cycle dont certains doivent avoir une solide expérience de la musique de chambre. Il est peut-être utile que l’un des musiciens suive sur le conducteur. La quatrième partie est confiée à la flûte alto ».

Pierre Albert Castanet

 

Fermer le menu