Livre d’heures (1990-1991)

Pour flûte en sol, alto et harpe (16′)
Au Trio Sfogato
Création le 17/4/91 à Évreux dans le cadre du VIème Festival de Musique Contemporaine
par le trio Sfogato

Éditions Jobert

CD LI 13-0901, Atelier Musical de Touraine (Jean-Pierre Pinet, Françoise Douchet et Véronique Ghesquière)

L’écriture de cette pièce destinée à être jouée dans le même programme de concert que la célèbre Sonate de Debussy répond à une demande conjointe de Jean-Claude Bernède (directeur artistique du Festival d’Évreux) et du trio Sfogato. Le titre indique clairement la source d’inspiration et, à l’image de ces fabuleux ouvrages du Moyen-âge, la pièce peut apparaître comme une « lecture » du temps. La partition est constituée de douze sections enchaînées – comme les 12 mois de l’année – dont les atmosphères progressivement diffèrent … et faire un Da capo, c’est-à-dire reprendre au début (frottement Ré#-Mi bientôt ponctué par les basses Fa-Solb de la harpe) après la dernière section ne choquerait pas (notamment grâce au retour des notes Fa-Solb de la harpe).

Douze « images sonores » qui se dévoilent comme dans ces fabuleux ouvrages du Moyen-âge en autant de séquences enchaînées : statiques ou « mouvantes », lisses ou ornées d’arabesques. Dans ce contexte ornementé sont présentes également des impressions de lignes enchevêtrées, d’enluminures, de volutes… Il est ainsi aisé de comprendre que le Livre d’heures est réalisé de motifs répétés, de cellules variées, de mise en boucles et de jeux sur la périodicité.

Pierre Albert Castanet

 

 

Fermer le menu