De la nuit (1998)

pour saxophone alto et piano (10′)
A Marc Sieffert et Christine Marchais
Création le 27/3/99 à Rouen (Auditorium du CNR) par Marc Sieffert et Christine Marchais
Nombreuses exécutions en France, Suisse, Italie, Grande Bretagne…

Éditions Jobert

Ce duo est une transcription de Night song pour cor anglais et harpe écrit quelques années auparavant. Le saxophone alto s’est substitué au cor anglais. De la même manière que la partie de harpe semblait se dédoubler par l’utilisation combinée du jeu normal et des sons harmoniques, la partie de piano associera le clavier et les cordes pincées dans l’instrument.

Dans le texte de présentation de la collection « saxophone » des Editions Jobert, Marc Sieffert remarque que « l’art de Dominique Lemaître est insaisissable. Peut-être y trouvera-t-on la volonté de se placer en dehors de tout formalisme, de créer un univers poétique s’adressant autant à la part de la conscience subjective de l’auditeur qu’à l’objective. D’où le goût des couleurs, des enchaînements de timbres différents sur une même note, de l’ambiguïté, du raffinement harmonique et sonore… De la nuit est pleinement conforme à ce mode de pensée, dès le début de la pièce, le saxophone lui donne cette couleur nocturne et méditative, le piano ouvrant de son côté l’espace sonore. L’agrandissement de l’ambitus des intervalles joués par le piano sera prolongé par les tenues du saxophone, lesquelles constitueront, en quelque sorte, le prolongement « organique » du son. De ces résonances naîtront les mélismes entremêlés des deux instruments, avant que la musique n’effectue un retour sur elle-même dans un climat plus calme, et ne s’évanouisse définitivement ».

Pierre-Albert Castanet

 

 

Fermer le menu