Cantus (1992)

Duo pour flûte et percussion (12′)
Percussion : vibraphone (prévoir un archet de contrebasse), 2 cymbales suspendues (médium-grave, médium-aiguë), 2 blocs chinois (grave, aigu), guero.
Commande de la Société des Concerts du Conservatoire de Vernon
A François Veilhan et Bernard Heulin
Création le 6/12/92 à Vernon par François Veilhan et Bernard Heulin
Nombreuses exécutions en France et en Italie

Éditions Jobert

Dans le programme du concert du 14/01/02 à Lyon, Colin Roche relève que cette pièce est très révélatrice de l’esthétique de Dominique Lemaître au début des années quatre-vingt dix. « L’atmosphère y est méditative, contemplative, épurée, mais toujours riche, musique constamment en évolution, mais de façon presque imperceptible. Cette œuvre évolue à l’orée du silence, où elle entre à plusieurs reprises ; elle s’y arrête même une fois. On comprend alors que c’est ainsi que se nourrissent ces longs chants plaintifs. Autour de ce silence lourd de sens au centre de l’œuvre prend forme une sorte de diptyque, un voyage en deux étapes dans une matière sonore résonnante, discrète et raffinée ».

Pierre Albert Castanet

 

 

Fermer le menu